Philibert Besson un député fou ou visionnaire ?

Date:

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous présente des stéphanois dont parfois nous ignorons l’existence, ou pas…

Philibert Besson, fou ou visionnaire ?

On dit que la frontière est fragile entre les deux. Dans le cas de Philibert Besson, elle ne tient qu’à un fil. Même si ce personnage, n’est pas un Stéphanois « pure souche », il déclarait lui-même que c’est à Saint-Etienne qu’il remporta sa plus belle victoire le trois mars 1935 quand un cortège de 30 000 personnes l’accompagna depuis la place Chavanelle jusqu’à la place Marengo.

Un brillant ingénieur.

Philibert voit le jour le 6 juin 1898 à Vorey-sur-Arzon. Sa mère, dentellière, est devenue veuve pendant sa grossesse.  Brillant élève, son instituteur se souvient qu’il « s’amusait, faisait des farces, mais lorsque je l’interrogeais, il savait toujours sa leçon. C’était le plus fort de la classe. » Pendant la Grande Guerre, Philibert devance l’appel en 1917 pour aller combattre. Blessé et fait prisonnier, il s’évade et à l’armistice de 1918, devenu sous-lieutenant, on le décore de la Croix de Guerre.  A Grenoble et Paris, il obtient deux diplômes d’ingénieur, en électricité et en mécanique. En 1925, il devient officier dans la Marine Marchande puis chef-mécanicien sur les paquebots des lignes d’Amérique.

Un maire anticonformiste. 

Le paysage politique du département de la Haute-Loire est alors sous la coupe du tout puissant et incontournable Laurent Eynac, un ancien aviateur de la première guerre mondiale qui réussit le tour de force d’avoir été 24 fois ministre. L’irruption dans son fief de Philibert ne pouvait qu’être explosive d’autant plus que notre trublion se met à battre à plate de  couture les candidats par lui adoubés. En effet, Philibert est d’abord élu conseiller d’arrondissement avant de s’emparer de la mairie de Vorey. Déjà Philibert aime en découdre avec la justice et l’administration dans des histoires dignes de Clochemerle. Par son anticonformisme notoire, il fait obstacle à l’électrification soulevant les paysans contre le « trust de l’électricité ». Quant aux chemins de fer, il aime narguer la compagnie qui est monopole d’Etat, en voyageant sans billet. Et quand il invective le contrôleur, il doit en découdre avec la justice. A cause de ses rebellions et d’une certaine désinvolture, Philibert est suspendu par le préfet de son mandat de maire en 1930.

LIRE AUSSI  Football : Quand Lyon voulait racheter Saint-Etienne

Coup de Tonnerre aux législatives.

Malgré son excentricité et son esprit contestataire, Philibert Besson bénéficie d’une popularité sans cesse grandissante, surtout parmi les paysans.

En 1932, il est candidat aux élections législatives dans la 1ère circonscription du Puy. Et juché sur sa puissante moto pétaradante, il parcourt la région, placardant lui -même ses affiches et guerroyant avec vigueur pour diffuser ses idées d’avant-garde. Cet homme, à la silhouette très typée et qui se flatte de parler cinq langues dont le « PATOIS », est connu dans toute la Haute-Loire.

C’est avec une très large majorité qu’il est élu député, sans étiquette, le 8 mai 1932.

Ainsi qu’il l’a promis à ses électeurs, il est le premier interpellateur du Gouvernement, en exposant les moyens propres à conjurer la crise économique qui ayant un caractère universel doit avoir, selon lui, une solution universelle. Il dénonce avec vigueur les « vautours du trust de l’électricité » qui produisent de l’électricité à bon marché mais la vendent fort cher. Il s’occupe d’affaires qui défraient la chronique sur un fond de malversations et de corruptions (le financier Stavisky, le magistrat Prince…).

Ayant des idées très personnelles sur tous les problèmes, Philibert Besson se trouve rapidement en conflit avec ceux qui ont contribué à son élection. En lutte contre les autorités de la Ville du Puy, il a maille à partir avec la magistrature et le barreau. Une ténébreuse histoire de vol de quittances va lui coûter son mandat parlementaire et le jeter vers de rocambolesques aventures.

Le premier maquisard. 

Philibert Besson est accusé d’avoir soustrait, au lieu de la régler, une quittance de 3.500 francs dans l’étude de Me Barreyre, avoué au Puy. Le 7 Mars 1935, la levée de son immunité parlementaire qui permet son arrestation. C’est le départ d’une aventure qui va passionner la France.  Philibert berne en effet les policiers qui le guettent aux portes du palais Bourbon et s’évapore ! Toutes les forces de l’ordre du pays sont mobilisées pour retrouver le fuyard ; on le voit partout, de la Belgique à la Suisse, de St Malo à Dijon… Son arrestation est annoncée à Antibes, Laval, Valence…Mais il s’agit de sosies ou de plaisantins sympathisants. Des renforts considérables de gendarmerie sont dépêchés en Haute-Loire.  Leur PC est établi à Vorey dans la mesure où Philibert ne pourra pas manquer d’aller voir sa mère. On fouille les caves, les souterrains des châteaux, les grottes… Philibert reste introuvable. Les caricaturistes comme les chansonniers se régalent, « Le Canard Enchainé » s’en donne à cœur joie ; partout des comités de soutien sont créés, celui de Saint-Etienne réunissant plus de 700 membres.

LIRE AUSSI  Météo : Prévisions du mardi 14 mai à Saint-Étienne

Une fin tragique.

Le microcosme politique ainsi désavoué est alors contraint à l’apaisement que préconise notamment le député de la Loire et futur maire du Chambon, Pétrus Faure. Finalement Philibert Besson accepte de se présenter à la police. Dans un ultime geste de panache c’est au fonctionnaire qu’il avait floué lors de son évasion du palais Bourbon qu’il se livre. Il est très vite gracié par le président de la République et acquitté par la cour d’assises de Riom pour l’affaire des quittances. Mais le rideau va bientôt tomber avec la guerre qui vient d’être déclarée. Elle est encore « drôle » en ce mois de décembre 1939 où Philibert, dans le café de Vorey, discute entre copains d’enfance des évènements. La propagande bat alors son plein : nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts ; les chars Allemands, mais ils sont, chacun le sait, en carton et puis, de toute façon la ligne Maginot est infranchissable… Philibert réagit, apporte la contradiction, comme à son habitude,  sans nuance.

Le lendemain, il est arrêté et condamné à trois ans de prison pour propos défaitistes. Quelques mois plus tard, les évènements lui ont donné raison. Il participe pourtant à une mutinerie pour prendre les armes et tenter de stopper l’envahisseur. La répression est impitoyable : plus du quart des mutins vont mourir dans l’année qui suit, de faim et de mauvais traitements dans les geôles de l’État Français. Philibert est de ceux-là ; il a été notamment pris en grippe par un maton sadique surnommé « la chèvre » …. C’est sous ses coups qu’il meurt le 12 mars 1941 non sans avoir lancé à son tortionnaire son célèbre anathème  » VAUTOUR ! » Il pesait alors 33 kilos.

Que reste-t-il de Philibert Besson ? 

Avec ses lunettes rondes, Philibert Besson laisse un souvenir mâtiné de professeur et de Coluche. Pourtant avec son ami  Joseph Archer, il fait circuler des pièces et billets d’une monnaie européenne, l’Europa qu’il a créée. Il s’agit de « la monnaie universelle, la monnaie de la paix », gagée sur le travail. Conceptuellement, il s’agit d’un troc organisé dans lequel, au lieu de mesurer le prix des marchandises en unités monétaires, la valeur de l’unité monétaire a été fixée, indépendamment de l’offre et de la demande, en fonction de quantités réelles de marchandises : un Europa vaut ainsi, une fois pour toutes, « 2 kilos de blé, 200 grammes de viande, 30 centigrammes d’or, 100 grammes de cuivre, 2 kilos d’acier, 50 centilitres de vin 10°, 200 grammes de coton, 10 kilowatts-heures, 1 tonne kilométrique, 30 minutes de travail ». Il a laissé une trace indélébile, grâce à la célèbre chanson de Georgius : « le lycée Papillon » dans laquelle un couplet lui est consacré :

LIRE AUSSI  Vers une implosion des LR ?

Elève Trouffigne ?… Présent !

Vous êtes unique en Géographie.

Citez-moi quels sont les départements.

Les fleuv’s et les vill’s de la Normandie

Ses spécialités et ses r’présentants ?

Monsieur l’Inspecteur

Je sais tout ça par coeur.

C’est en Normandie que coul’ la Moselle

Capital’ Béziers et chef-lieu Toulon

On y fait l’caviar et la mortadelle

Et c’est là qu’mourut Philibert Besson.

Vous êt’s très calé

J’donn’ dix sans hésiter.

Philibert n’est pas mort en Moselle, voilà qu’il ressuscite dès la fin de la guerre avec un bulletin de vote à son nom systématiquement déposé dans le même bureau de vote de Saint-Etienne. Au milieu des années 1980 il s’évapore un temps mais resurgit bien vite lors d’élections professionnelles d’une direction départementale du ministère des finances. De temps en temps aussi, dans le bureau de vote de La Baraillère, à  Saint-Jean-Bonnefonds, il vient encore manifester sa présence.

Alors, fou ou visionnaire, chacun jugera !!!

Pour en savoir plus :

https://www.forez-info.com/encyclopedie

Et pour s’amuser un peu : https://www.youtube.com/watch?v=R1c6Fu-Wj8M

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Newsletter

Politique

A lire aussi
Dans l'actu

Écartements et investitures au sein de La France Insoumise pour les Législatives 2024

Adrien Quatennens, député sortant de la 1ère circonscription du Nord, a été réinvesti par La France Insoumise (LFI) malgré sa condamnation pour violences conjugales. Cette décision a suscité des débats intenses au sein du mouvement et parmi ses partenaires du Nouveau Front Populaire. Quatennens, condamné en décembre 2022, a déclaré comprendre les objections à sa candidature et espère regagner la confiance des électeurs par ses actions futures.

Près de Lyon : Un appartement criblé de balles à Villeurbanne

Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 juin 2024, Villeurbanne, proche banlieue de Lyon, a été secouée par une série de coups de feu dirigés contre un appartement. Bien que personne n'ait été blessé, l'incident a semé la panique parmi les résidents de la rue Pierre-Cacard.

Lyon : La mobilisation anti-RN dégénère en violences

Vendredi soir, la place des Terreaux à Lyon a été le théâtre d'une importante mobilisation contre le Rassemblement national (RN), en tête des intentions de vote pour les élections législatives anticipées.

Mantes-la-Jolie : Un homme condamné pour vols de téléphones portables à l’Hôpital

Un homme de 38 ans a été condamné à 13 mois de prison, dont 4 avec sursis, pour une série de vols commis auprès de patients à l’hôpital François-Quesnay de Mantes-la-Jolie (Yvelines).

Législatives 2024 : La justice invalide temporairement l’exclusion d’Éric Ciotti de la présidence de LR

Le tribunal judiciaire de Paris a suspendu vendredi l'exclusion d'Éric Ciotti de la présidence des Républicains (LR), une décision prise initialement par le bureau politique du parti.

Un trafic de Fentanyl démantelé en Bretagne : plus de 400 ordonnances dérobées ou falsifiées

Les gendarmes de l’Oclaesp ont interpellé une dizaine de personnes impliquées dans un trafic de Fentanyl, avec plus de 400 ordonnances dérobées ou falsifiées. Cette drogue, à l'origine de ravages aux États-Unis, inquiète les autorités françaises.

Affaire Dominique Boutonnat : Jugement pour Agression Sexuelle sur son Filleul

Les détails de l'incident, rapportés par l'AFP à partir de la plainte consultée, indiquent que les événements se sont produits après une baignade nue dans une piscine, où la situation aurait dégénéré lorsque Boutonnat aurait tenté de masturber son filleul. Ce dernier affirme avoir mis fin à cette tentative en pratiquant un geste de défense pour arrêter les avances de son parrain, alléguant ensuite une tentative de fellation. Dans sa défense, l'avocat de Boutonnat a reconnu des "baisers consentis" et des gestes d'affection qui auraient été interrompus dès que la situation a semblé ambiguë. Initialement mis en examen pour tentative de viol, l'accusation a été réduite à celle d'agression sexuelle par le parquet, conduisant ainsi au procès actuel. Malgré sa mise en examen en février 2021, Dominique Boutonnat a été maintenu à son poste par l'exécutif en juillet 2022, une décision qui a provoqué des réactions de désapprobation de la part de plusieurs organisations. La CGT-spectacle a appelé à sa démission, tandis que le collectif 50/50 a critiqué sa reconduction en soulignant l'ironie de sa position à la tête d'un organisme chargé de lutter contre les violences sexistes et sexuelles dans l'industrie du cinéma. Le Centre national du cinéma, sous la direction de Boutonnat depuis 2019, est responsable de l'octroi de subventions et de la promotion de politiques anti-harcèlement dans le secteur. Malgré les troubles judiciaires, l'institution a affirmé que le fonctionnement du CNC n'a pas été affecté par cette affaire, soulignant que les accusations portées contre Boutonnat sont de nature privée et ne concernent pas ses activités officielles. Le verdict de ce procès pourrait avoir des implications significatives pour l'image et la gestion du CNC, ainsi que pour les politiques de prévention des violences sexuelles dans l'industrie cinématographique française.

Front Populaire : la répartition des circonscriptions du Rhône enfin arrêtée

Après de longues négociations, les forces de gauche se sont accordées sur la répartition des circonscriptions dans le Rhône. La France Insoumise, le Parti socialiste, les Écologistes et le PCF se partagent désormais le territoire.

Manifestations anti-RN : entre 50.000 et 100.000 manifestants attendus à Paris ce samedi

La capitale s'apprête à accueillir une marée humaine ce week-end. Entre 50.000 et 100.000 manifestants anti-RN sont attendus, avec des risques élevés de débordements, notamment de la part de l'ultra-gauche.

La communauté juive de France face à l’antisémitisme

La montée alarmante des actes antisémites en France depuis octobre dernier bouleverse la vie quotidienne des Juifs français, qui se sentent de plus en plus isolés et menacés.

Attention à bien déclarer vos biens immobiliers pour éviter de payer la taxe d’habitation à tort

Ne pas déclarer un changement d'adresse peut entraîner la réception d'un avis de taxe d’habitation sur les résidences secondaires, même si vous pensez être en règle. Explications sur cette nouvelle obligation déclarative et les conséquences possibles.

Hausse du prix du gaz le 1er juillet : explications et réactions politiques en France

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a annoncé une augmentation de 11,7% du prix du gaz pour le 1er juillet, principalement due à des coûts de distribution en hausse, malgré une baisse du prix de la matière première depuis le pic de la crise énergétique.

Saint-Etienne & Loire

« Législatives 2024, Manif anti-RN, Parc régional du Pilat », les infos de la Loire du samedi 15 juin 2024

Les brèves de la Loire pour s'informer sur l'actualité en 3 minutes chrono.

Appel à Candidatures pour « Cauchemar en Cuisine » à Saint-Étienne

La célèbre émission de M6, "Cauchemar en Cuisine", animée par le chef Philippe Etchebest, recherche activement des restaurateurs ligériens en difficulté pour les aider à surmonter leurs défis.

Législatives 2024 dans la Loire : Les candidats par circonscription

La campagne pour les élections législatives anticipées de 2024 dans la Loire bat son plein. Voici un aperçu des candidats déclarés dans les six circonscriptions de ce département.

AS Saint-Étienne : Campagne d’abonnement pour la Saison 2024-2025

La campagne d'abonnement pour la saison 2024-2025 de l'AS Saint-Étienne, marquant leur retour en Ligue 1, débutera le mercredi 19 juin. Voici toutes les informations pratiques pour vous abonner et profiter pleinement de la saison.

Jean-Baptiste Boussingault, chimiste et paysan

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Lyon & Rhône

Un 65ème magasin HEMA ouvre ses portes à la gare de Lyon Part-Dieu

Après l'inauguration d'un magasin de l'enseigne dans la gare d'Annecy, c'est au tour de Lyon d'accueillir la nouvelle enseigne avec six implantations dans l'agenda.

Près de Lyon : Un appartement criblé de balles à Villeurbanne

Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 juin 2024, Villeurbanne, proche banlieue de Lyon, a été secouée par une série de coups de feu dirigés contre un appartement. Bien que personne n'ait été blessé, l'incident a semé la panique parmi les résidents de la rue Pierre-Cacard.

Jean-Michel Aulas promet un avenir brillant pour la LDLC Arena

Avec le changement de propriétaire officiellement acté, Jean-Michel Aulas et son fils Alexandre ont dévoilé leurs ambitions pour faire de la LDLC Arena une des salles les plus prestigieuses d’Europe.

easyJet élargit son réseau depuis Lyon : nouvelles lignes vers Newcastle et Berlin

La compagnie low cost annonce l'ouverture de deux nouvelles lignes depuis l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, renforçant ainsi son offre pour l'hiver 2025 vers Newcastle en Angleterre et dès novembre 2024 vers Berlin en Allemagne.

Escapade nature et gastronomie dans le Beaujolais à l’Auberge de Clochemerle

À l'approche de Clochemerle, les derniers kilomètres offrent un spectacle saisissant. Le paysage devient plus vibrant, le relief se fait plus prononcé, et la vigne se fond harmonieusement dans l'environnement.

POLITIQUE

spot_imgspot_img

Newsletter

Loire souvenirs

Jean-Baptiste Boussingault, chimiste et paysan

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Vélocio, une journée consacrée au vélo

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Saint-Etienne : Sous Chavanelle coule le Chavanelet

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Qui était le stéphanois Francis Ganier ?

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous présente des stéphanois dont parfois par manque de culture nous ignorons l’existence.

La sarbacane ou l’histoire des baveux stéphanois

Publié par Pierre Mazet Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars...

Les Durafour : Maires de père en fils

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Quand Saint-Etienne devint Préfecture

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Saint-Etienne 26 mai 1944, le jour maudit

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Charles Exbrayat : N’oublions pas Imogène

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Aimé Jacquet : La revanche du prolo

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Commémoration du 8 mai à Saint-Etienne : 79e anniversaire de la victoire

À Saint-Etienne, la commémoration du 79e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie a attiré un public nombreux et varié, reflétant l'importance de se souvenir de notre histoire.

Culture/Loisirs en Loire

Une auteure de Saint-Etienne publie le premier tome d’une saga Fantasy

C’est instinctivement que Laurine Mazounie a commencé à écrire très jeune. Après des poèmes, la trilogie Éveil Mortel marque sa découverte de l’univers de la...

Firminy : Les années 80 en concert gratuit

Les icônes des années 80 montent sur scène à Firminy pour un concert gratuit, le vendredi 28 juin. Une soirée festive avec des hits des années 90 à aujourd'hui, interprétés par la troupe Spectacle Prod, attend les amateurs de musique.

Livre : La vie toujours ailleurs de Myriam Antaki

Editions Intervalles. Ce livre très bien écrit narre l'histoire vécue...

Faits Divers

Près de Lyon : Un appartement criblé de balles à Villeurbanne

Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 juin 2024, Villeurbanne, proche banlieue de Lyon, a été secouée par une série de coups de feu dirigés contre un appartement. Bien que personne n'ait été blessé, l'incident a semé la panique parmi les résidents de la rue Pierre-Cacard.

Mantes-la-Jolie : Un homme condamné pour vols de téléphones portables à l’Hôpital

Un homme de 38 ans a été condamné à 13 mois de prison, dont 4 avec sursis, pour une série de vols commis auprès de patients à l’hôpital François-Quesnay de Mantes-la-Jolie (Yvelines).

Un trafic de Fentanyl démantelé en Bretagne : plus de 400 ordonnances dérobées ou falsifiées

Les gendarmes de l’Oclaesp ont interpellé une dizaine de personnes impliquées dans un trafic de Fentanyl, avec plus de 400 ordonnances dérobées ou falsifiées. Cette drogue, à l'origine de ravages aux États-Unis, inquiète les autorités françaises.

À Marseille, un automobiliste héroïque vient en aide à deux policières en difficulté

Le 9 juin dernier, dans le 4e arrondissement de Marseille, un automobiliste n'a pas hésité à intervenir pour assister deux policières face à un individu violent. La scène, filmée par un journaliste de La Marseillaise, a fait le tour des réseaux sociaux.
error: Le contenu est protégé par le droit d'ateur