Les Durafour : Maires de père en fils

Date:

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous présente des stéphanois dont parfois par manque de culture nous ignorons l’existence, depuis quelques semaines il existe une version en livre.

Aujourd’hui : Les Durafour, Maires De Père En Fils

Lorsque Michel Durafour, quincailler, originaire de Nantua, s’installe au rez-de-chaussée du 17 rue du Chambon à Saint-Étienne, sans doute vers 1860, (actuelle rue Léon Nautin), il est probablement loin de penser que sa descendance va assurer les fonctions de maire de Saint-Etienne durant près de quinze années et connaitre une carrière politique qui dépasse largement le cadre local. 

Antoine Durafour : Avocat en politique. 

Antoine voit le jour le 12 août 1876. Son père a épousé Antoinette Faure, originaire de Montbrison. Antoine Durafour fait de brillantes études au lycée de Saint-Étienne puis à la faculté de droit de Lyon. Après ses études, il exerce la profession d’avocat et s’inscrit au barreau de Saint-Étienne en 1898. Malgré un certain talent oratoire qui lui laissait prévoir une brillante carrière juridique, il se sent attiré par la politique et quitte le prétoire pour la vie publique.

Il se marie le 10 juin 1919 à Gassin (Var) avec Olga Gaillard (née en 1899), d’origine suisse. De ce mariage naît un enfant : Michel Durafour. Le parti radical socialiste domine, à cette époque, la vie politique française. Il s’inscrit naturellement dans la lignée des « Républicains Sociaux », attentifs aux problèmes sociaux mais sans remettre en cause, le système capitaliste. Il est élu député de la Loire le 8 mai 1910 et a été réélu sans interruption jusqu’en 1932. Pendant la guerre de 1914-1918, il obtient le vote de la loi des « 5 sous pour les poilus » Cette carrière parlementaire s’accompagne d’une carrière ministérielle non moins riche. Après la victoire du Cartel des Gauches en 1924, il devient ministre du travail de Paul Painlevé et d’Aristide Briand.

C’est grâce à Antoine Durafour que sont votées la loi de huit heures dans les mines et celle sur les assurances sociales. On lui doit également la première loi sur les congés payés. Afin que les ouvriers disposent à leur tour de vacances, il écrit un projet de loi visant à généraliser deux semaines de congés payés pour les salariés de plus de deux ans d’ancienneté. Pour soutenir sa démarche, Durafour insiste : un tel dispositif va améliorer la santé des travailleurs… et leur productivité. Malgré son panache, il ne convainc pas. Pendant plusieurs années, le projet passe entre les mains de différentes commissions… jusqu’en 1931. Le 2 juillet, il est finalement mis à l’ordre du jour par la chambre des députés. Face aux arguments économiques, Louis Gros, député de la SFIO, souligne l’impact positif de cette mesure dans les pays frontaliers de la France, notamment en Allemagne et en Italie, qui l’ont mis en place au début du siècle.

Le texte est voté par une large majorité à la chambre des députés, mais débouté par le Sénat. Le texte tombe dans les oubliettes… jusqu’en 1936. Malgré cet engagement fort au niveau national, il poursuit une riche carrière d’élu local. Élu, sans discontinuer conseiller général de la Loire de 1910 à 1932, il est élu maire de Saint-Etienne le 2 aout 1930, mais sa mort le 25 avril 1932 met fin à son court mandat. Il est enterré au Crêt-de-Roc. 

Michel Durafour : écrivain et homme politique. 

Michel Durafour est né le 11 avril 1920 à Saint-Étienne. Côté études, il suit les pas de son père. Élève au lycée Claude-Fauriel de Saint-Étienne, il est diplômé de la faculté de droit de Paris et de l’École libre des sciences politiques. En 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale, il s’engage dans l’armée et effectue son service militaire à Poitiers.

Michel Durafour est démobilisé en 1940 après la défaite et en 1941, il achève ses études à l’École libre des sciences politiques (section Diplomatie, promotion 1941) alors installée à Lyon. A la libération, il rejoint tout d’abord l’Union Démocratique et Socialiste de la Résistance (UDSR) avant d’en être exclu en 1948 par Eugène Claudius-Petit. Il devient alors membre du Parti radical-socialiste. Adjoint au maire de Saint-Étienne de 1947 à 1964 puis maire de cette commune de 1964 à 1977, il prend ainsi la suite de son père, Antoine Durafour. Il arrive à la tête d’une ville dans laquelle le déclin industriel se fait sentir (fermeture des mines, difficultés de Manufrance).

En 1977, il est battu par Joseph Sanguedolce, premier et unique (jusqu’à aujourd’hui) maire communiste de Saint-Etienne. Parallèlement, tout comme son père, il a poursuivi une carrière ministérielle. Il a été membre des gouvernements de Jacques Chirac puis de Raymond Barre, entre 1974 et 1977. Il s’est rapproché en 1988 de la gauche en entrant au gouvernement Michel Rocard et devenant ainsi une personnalité symbolique de l’ouverture. 

Mais, derrière l’homme politique, se cache un tout autre personnage. En effet, Michel Durafour est un passionné de littérature. Dans les années 1950, il publie quelques romans. Il a été par la suite auteur de nombreux romans policiers et romans d’espionnage dans un style humoristique qui rappelle celui de Charles Exbrayat, notamment sous le pseudonyme de Pierre Jardin. En 1963, il remporte le prix du roman d’aventures pour « Agnès et les vilains Messieurs ». Sous son nom, il a également signé à partir des années 1980 des thrillers et des romans policiers historiques. Le ministre cachait bien son double jeu. 

Une bibliographie abondante : 

–       Japy et le Chien-Fou, Paris, Dumas, 1948.

–       Bettina, Paris, Éditions du Carrousel, 1950.  Jus de citron, Paris, Éditions Segep, 1951.

–       Notre rêve qui êtes aux cieux, Paris, Éditions du Carrousel, 1952.

–       Avec Yves Denaux, Des fourmis sur la terre, Givors, A. Martel, 1952.

–       Le Juif du ciel, Paris, Éditions Le Jour se Lève, 1955.

–       Les Moutons du ciel, Paris, Fayard, 1973.

–       Ma baïonnette de Mirabeau, Paris, Jean-Claude Lattès, 1987.

–       Avec Jacqueline Dauxois, La Métisse, Paris, Albin Michel, 1996.

–       Marais salaces, Paris, Salvy, coll. « Noire », 2001.

–       Avec Christian Soleil, Ciel cocasse, Éditions Édilivre-Aparis, 2010.

–       Christian Soleil (sur une idée de Michel Durafour), L’Interview de Néron, Éditions Édilivre-Aparis, 2013.

Romans signés Pierre Jardin :

–       Pascaline mène l’enquête, Paris, Éditions La Vague, coll. « Les Grands Romans policiers » no 3, 1960.

–       Dites-le… avec des pastèques, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Espionnage », 2e série no 2, 1961 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 195, 1973.

–       Pascaline contre Pascal, Paris, Éditions La Vague, coll. « Les Grands Romans policiers », no 7, 1961.

–       Bagarres et Franfreluches, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Espionnage », 2e série no 14, 1962.

–       Agnès et les Vilains Messieurs, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Espionnage/Charles Exbrayat », no 3, 1963.

–       Une chinoise dans la mêlée, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Service secret », 2e série, no 3, 1964.

–       Excusez-moi, Dorothy…, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Espionnage/Charles Exbrayat », 1964.

Romans signés Rémi Sibel : 

–       Un cadavre dans le coffre-fort, Paris, Éditions La Vague, coll. « Les Grands Romans policiers », no 2, 1960.

–       La Mort au 421, Paris, Éditions La Vague, coll. « Les Grands Romans policiers », no 6, 1961.

Romans signés Cécil Viborg

–       Lieux de pêche, Paris, Éditions La Vague, coll. « Les Grands Romans policiers », no 1, 1960.

–       Un pendu dans le vent, Paris, Éditions La Vague, coll. « Les Grands Romans policiers », no 5, 1961.

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Newsletter

Politique

A lire aussi
Dans l'actu

Législatives 2024 : Jordan Bardella met désormais une condition pour accepter d’être Premier ministre

Le président du Rassemblement national, Jordan Bardella, a annoncé qu'il n'accepterait de devenir Premier ministre qu'en cas de majorité absolue pour son parti à l'Assemblée nationale.

Commémoration du 18 juin 1940 : pourquoi Emmanuel Macron se rend sur l’île de Sein

18 juin 1940 - C’est un rituel immuable. Comme chaque année, le chef de l’État préside la cérémonie nationale commémorant l’appel historique à la résistance du général de Gaulle pendant la Seconde Guerre mondiale.

Metz Borny : une attaque à l’arme blanche fait 5 blessés

Ce matin, les sapeurs-pompiers de Moselle ont été mobilisés...

Corbière accuse Mélenchon de sa mise à l’écart des législatives

Invité sur RMC, Alexis Corbière n'a pas mâché ses mots concernant son éviction des prochaines législatives. Pour l'ancien député de La France Insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon est le principal responsable de ce qu'il qualifie de « purge ». « C'est évident », a-t-il déclaré.

Meurtre au pied d’un immeuble : deux adolescents mis en examen pour assassinat

eux adolescents, âgés de 16 et 17 ans, ont été mis en examen pour assassinat après la mort par balle d’un jeune homme de 19 ans survenue dans la nuit du 8 au 9 juin.

Rebond du Covid-19 en France avant les vacances et les JO

À l'approche des vacances estivales et des Jeux olympiques, le Covid-19 montre des signes de reprise en France, bien que modérée jusqu'à présent, après une période de relative accalmie. Les indicateurs montrent une augmentation progressive des cas, suscitant une certaine inquiétude parmi la population.

Marseille : la BAC interpelle quatre hommes soupçonnés d’être des tueurs affiliés au gang de la DZ Mafia

Dans une opération d'intervention pour un conflit de voisinage, la Brigade anticriminalité (BAC) de Marseille a mis la main sur quatre jeunes hommes, âgés de 20 à 24 ans, soupçonnés d'être des tueurs affiliés au gang de la DZ Mafia.

Trafic d’armes de guerre : sept personnes mises en examen à Lyon, soupçonnées d’une opération entre les Balkans et la France

Sept personnes, âgées de 27 à 41 ans et de nationalités française et bosnienne, ont été mises en examen à Lyon pour leur implication présumée dans un vaste trafic d'armes de guerre entre les Balkans et la France, rapporte franceinfo ce mercredi 12 juin.

Ardèche : deux mineurs mis en examen pour assassinat d’un garçon de 19 ans à Annonay

Deux adolescents de 16 et 17 ans ont été mis en examen pour assassinat dans l'affaire du meurtre par balle d'un jeune homme de 19 ans à Annonay, en Ardèche. Interpellés le jeudi 13 juin, les deux suspects n'ont pas reconnu les faits.

Vidéo. Kylian Mbappé appelle les jeunes à voter contre « les extrêmes »

Lors d'une conférence de presse tenue ce lundi, le capitaine de l'équipe de France de football, Kylian Mbappé, a lancé un appel solennel à la jeunesse française : "Je pense qu'on est dans un moment crucial pour l'histoire de notre pays. J'appelle tout le monde à aller voter", a-t-il déclaré.

Législatives 2024 : Adrien Quatennens renonce à sa candidature

Le député sortant de La France insoumise (LFI), Adrien Quatennens, a annoncé qu'il ne se présenterait pas dans la première circonscription du Nord aux prochaines élections législatives. Cette décision intervient dans un contexte de critiques intenses, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de son propre camp.

Saint-Etienne & Loire

Le centre commercial Steel reçoit Denitsa Ikonomova de l’émission Danse avec les Stars le 22 juin

La pétillante Denitsa Ikonomova ouvrira le bal des festivités d’été le samedi 22 juin à Steel. Cumulant le record de quatre victoires dans la célèbre émission de danse de TF1,...

Gilbert Brisbois et Daniel Riolo débarquent à l’Opéra de Saint-Etienne le 10 janvier 2025

Gilbert Brisbois et Daniel Riolo ont marqué l'histoire du journalisme sportif. L'émission After Foot sur RMC, qu'ils ont créée en 2006, a consolidé leur statut de références dans le monde du football, apportant des analyses pointues et des débats passionnants.

Sofiane BRIKI rejoint le SCABB !

Le SCABB est très heureux d'officialiser l'arrivée de Sofiane...

On le nommait le Stéphanois à la Casquette

Sur le site on aime lire les chroniques stéphanoises...

« Guillaume Meurice et politique » le point actu du 42 de ce mardi 18 juin

Bien que le nombre de candidats soit nettement inférieur à celui des législatives de 2022, un parti centriste présente Martial Mossmann (photo) dans la deuxième circonscription de la Loire. Agé de 33 ans, le candidat qui a été attaché de presse du département 42, entend mettre la sécurité et le pouvoir d'achat au premier plan.

Lyon & Rhône

Un mur anti-bruit va être construit au bord du périphérique de Bron-Parilly

C'est à la hauteur du quartier du Vinatier que les nuisances sonores sont les plus agressives pour les riverains. La pollution visuelle n'est pas neutre...

Lyon la fast-fashion au cœur de la campagne « Ode aux rats »

Le 15 juin, le mouvement Extinction Rébellion a manifesté contre la fast-fashion au centre commercial de la Part-Dieu de Lyon.

Les Vins d’Alsace sont de retour à Lyon

Les vignerons alsaciens et le public lyonnais, c’est une longue histoire d’amour ! Le 24 juin, le public lyonnais pourra retrouver au Sucre 12 vignerons alsaciens venus leur faire (re)découvrir les Vins d’Alsace, avec l’envie d’échanger, partager leur quotidien et leur amour du métier et faire goûter aux Lyonnais de nombreuses cuvées issues de leurs plus beaux terroirs.

Un 65ème magasin HEMA ouvre ses portes à la gare de Lyon Part-Dieu

Après l'inauguration d'un magasin de l'enseigne dans la gare d'Annecy, c'est au tour de Lyon d'accueillir la nouvelle enseigne avec six implantations dans l'agenda.

POLITIQUE

spot_imgspot_img

Newsletter

Loire souvenirs

On le nommait le Stéphanois à la Casquette

Sur le site on aime lire les chroniques stéphanoises...

Jean-Baptiste Boussingault, chimiste et paysan

Sa fille Alice a épousé Jean-Claude Crozet. Ce dernier accole le nom de son beau-père au sien et devient Jean-Claude Crozet-Boussingault. Son oncle, Benoit Fourneyron l’a associé à la gestion de sa fonderie du Chambon-Feugerolles. Une rue porte le nom de Crozet-Boussingault à Saint-Etienne.

Vélocio, une journée consacrée au vélo

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Saint-Etienne : Sous Chavanelle coule le Chavanelet

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Qui était le stéphanois Francis Ganier ?

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous présente des stéphanois dont parfois par manque de culture nous ignorons l’existence.

La sarbacane ou l’histoire des baveux stéphanois

Publié par Pierre Mazet Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars...

Quand Saint-Etienne devint Préfecture

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Saint-Etienne 26 mai 1944, le jour maudit

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Charles Exbrayat : N’oublions pas Imogène

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Philibert Besson un député fou ou visionnaire ?

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Aimé Jacquet : La revanche du prolo

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Culture/Loisirs en Loire

Le centre commercial Steel reçoit Denitsa Ikonomova de l’émission Danse avec les Stars le 22 juin

La pétillante Denitsa Ikonomova ouvrira le bal des festivités d’été le samedi 22 juin à Steel. Cumulant le record de quatre victoires dans la célèbre émission de danse de TF1,...

Gilbert Brisbois et Daniel Riolo débarquent à l’Opéra de Saint-Etienne le 10 janvier 2025

Gilbert Brisbois et Daniel Riolo ont marqué l'histoire du journalisme sportif. L'émission After Foot sur RMC, qu'ils ont créée en 2006, a consolidé leur statut de références dans le monde du football, apportant des analyses pointues et des débats passionnants.

« Casino, politique et bords de Loire » dans le point actu du 42 de ce lundi 17 juin

Athina Onassis vient d'intégrer le conseil d'administration du groupe...

La Flamme Olympique bientôt à Saint-Étienne et une exposition sur l’histoire du sport stéphanois

Le samedi 22 juin, la Flamme Olympique sera de passage dans les rues de Saint-Étienne. Portée par 42 personnalités de la société civile et du monde sportif ligérien, elle parcourra 8 km à travers toute la ville.

Seconde édition de SAINT-CHAMOND PLAGE

CARRÉMENT SAINT-CHAMOND organise la seconde édition de SAINT-CHAMOND PLAGE !

Faits Divers

Metz Borny : une attaque à l’arme blanche fait 5 blessés

Ce matin, les sapeurs-pompiers de Moselle ont été mobilisés...

Meurtre au pied d’un immeuble : deux adolescents mis en examen pour assassinat

eux adolescents, âgés de 16 et 17 ans, ont été mis en examen pour assassinat après la mort par balle d’un jeune homme de 19 ans survenue dans la nuit du 8 au 9 juin.

Marseille : la BAC interpelle quatre hommes soupçonnés d’être des tueurs affiliés au gang de la DZ Mafia

Dans une opération d'intervention pour un conflit de voisinage, la Brigade anticriminalité (BAC) de Marseille a mis la main sur quatre jeunes hommes, âgés de 20 à 24 ans, soupçonnés d'être des tueurs affiliés au gang de la DZ Mafia.

Trafic d’armes de guerre : sept personnes mises en examen à Lyon, soupçonnées d’une opération entre les Balkans et la France

Sept personnes, âgées de 27 à 41 ans et de nationalités française et bosnienne, ont été mises en examen à Lyon pour leur implication présumée dans un vaste trafic d'armes de guerre entre les Balkans et la France, rapporte franceinfo ce mercredi 12 juin.
error: Le contenu est protégé par le droit d'ateur