Retour sur la fusillade du Brûlé

Date:

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous présente des stéphanois dont parfois par manque de culture nous ignorons l’existence….

Mais aussi des faits qui ont marqués l’Histoire Stéphanoise.

Au hameau des Maures à la Ricamarie, s’élève, depuis 1989, un monument fait de quatorze étoiles qui surmontent un enfant symbolisant l’espoir. Cette sculpture de Victor Caniato est là pour nous rappeler les événements tragiques du 16 juin 1869, quand la troupe tira sur les mineurs. L’histoire de la révolution industrielle est jalonnée de ces affrontements tragiques à armes inégales dans lesquels les soldats tirent sur des ouvriers désarmés. Les événements de la Ricamarie se déroulent au moment du Second Empire finissant.

Depuis 1864, le droit de grève est reconnu, cependant la vie est rude pour ceux qui tentent de l’exercer. En cette fin d’année 1869, un lourd climat social enveloppait le Bassin où forges et mines traversaient l’une de leurs plus grandes crises. Raison majeure de ce vent de fronde ponctué par des arrêts de travail : les salaires trop bas. Ils arrivaient à la limite extrême des besoins vitaux. Au mois de juin 1869, un mouvement de grève générale touchait l’ensemble des mines du bassin.

Les mineurs grévistes demandaient alors l’augmentation des salaires, la journée de huit heures (revendication de l’AIT) et surtout la mise en place d’une caisse de secours unique regroupant les caisses de secours des compagnies et la caisse autogérée des mineurs (La Fraternellefondée en 1866). Les Compagnies ne proposant qu’une limitation du temps de travail à  11 heures maximum et ne s’engageant en rien sur la question des salaires, la grève fut déclenchée à  Firminy le 11 juin et gagna l’Ondaine puis tout le bassin minier. Près de 20 000 mineurs cessèrent le travail.

LIRE AUSSI  Dino Cinieri Condamne les Violences lors de la Manifestation du 1er Mai à Saint-Étienne

Des affrontements eurent lieu à  Saint-Chamond, Saint-Etienne, Terrenoire,  mais c’est à  La Ricamarie, aux puits de Montrambert et de La Béraudière, qu’ils furent les plus violents. Un millier d’hommes assaillirent le puits Abraham mais ils furent repoussés. Le capitaine Gausserand qui commandait la troupe déclara que les « ouvriers se laissaient aborder par la pointe des baïonnettes et qu’ils offraient eux-mêmes leurs poitrines en disant : « Frappez si vous voulez, mais nous ne partirons pas. Nous réclamons notre droit !». Les grévistes tentent de bloquer les puits pour empêcher le départ de la moindre benne de charbon.

Ce sont les arrestations du Puits Devillaine qui mirent le feu aux poudres. Ces mineurs voulaient empêcher le chargement d’un stock de charbon destiné aux aciéries Holtzer du député Dorian. Celui-là  même que « La Fraternelle» avait appuyé dans sa course à  l’élection ! Le 16 juin  à  14 heures, un groupe constitué d’une centaine de mineurs se présente pour s’opposer à un chargement, entraînant alors l’intervention de six compagnies détachées du 4e et du 17e régiment d’infanterie.

La manœuvre d’encerclement conduite par le capitaine Gausserand aboutit à l’arrestation d’une quarantaine de mineurs. La troupe devait alors amener les captifs vers la prison de Bizillon à Saint-Étienne. Le commandant choisit de faire passer sa troupe par un chemin détourné. Deux cents soldats conduisent les prisonniers mais, très vite, une foule de grévistes grossie par les habitants des hameaux traversés (le Montcel…) s’agglutine sur leur passage et se fait pressante. C’est aux abords du puits Quentin qu’eut lieu la fusillade, vers le hameau du Brûlé où le chemin était encaissé entre deux talus de trois à  quatre mètres. Après avoir ouvert le feu, sans ordre ni sommation, les soldats sortirent de la tranchée, poursuivirent la population terrifiée et achevèrent les blessés à coups de baïonnettes.

LIRE AUSSI  Un avenir toujours incertain pour l'aéroport de Saint-Etienne-Bouthéon

La fusillade fit quatorze morts (dont un bébé de dix-sept mois) et de nombreux blessés graves, tous civils. Lors du jugement, rendu le 7 août de la même année, soixante-deux condamnations à la prison ferme tomberont pour les mineurs et leurs proches, allant de quinze jours à quinze mois, mais tous seront amnistiés le 15 août par ordonnance impériale. Aucune charge ne sera retenue en revanche contre les soldats et le capitaine Gausserand, responsable des opérations, sera même décoré solennellement. On a parlé longtemps du Brûlé. Lorsque le 3 mai 1891 la chambre des Députés fut secouée par l’affaire de la fusillade de Fourmies qui, deux jours auparavant, avait causé la mort de neuf grévistes (dont quatre jeunes femmes et un enfant), le socialiste Dumay invectiva le ministre de l’Intérieur Constans :  » Vous porterez toute votre vie le stigmate de Fourmies, comme l’Empire porte le stigmate de La Ricamarie. » Il se dit aussi que Zola s’est inspiré de la fusillade du Brûlé pour écrire celle de Germinal.

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Newsletter

Politique

A lire aussi
Dans l'actu

Sandrine, 23 ans, tuée de 118 coups de couteau par son conjoint à Champagne-sur-Oise

Keenan H., 24 ans, est jugé cette semaine par la cour d’assises du Val-d’Oise pour le meurtre de sa compagne

Jordan Bardella et la réforme des retraites : une position fluctuante ?

Lors de récentes interviews, Jordan Bardella, président du Rassemblement national (RN), a exprimé des réserves quant à l’abrogation de la réforme des retraites, contrairement aux engagements précédents de son parti. Cette réforme, adoptée en avril 2023, a relevé l’âge de départ à la retraite à 64 ans, une mesure que les députés RN avaient pourtant combattu.

Tir mortel à Cherbourg : La policière mise en examen pour homicide volontaire

Dimanche soir à Cherbourg (Manche), une policière a abattu Sulivan S., un jeune homme de 19 ans, lors d’un contrôle routier. Le jeune homme, qui tentait de s’échapper après avoir refusé d’obtempérer, a été mortellement touché par balle. La mère de la victime, par l'intermédiaire de son avocat Me Yassine Bouzrou, a déposé plainte pour « homicide volontaire ».

Neuilly-sur-Seine : Six jeunes arrêtés avant la séquestration d’un grand patron

Une intervention policière rapide a permis de déjouer un plan de home-jacking visant un chef d’entreprise de renom

Législatives 2024 : Jean-Luc Moudenc appelle à un large rassemblement républicain

À l’approche des élections législatives, le maire de Toulouse propose une coalition inédite.

Accord LR-RN : David Lisnard critique Éric Ciotti, Xavier Bertrand appelle à son exclusion

Le récent accord entre Les Républicains (LR) et le Rassemblement national (RN) suscite des réactions vives au sein de la droite française. David Lisnard, maire de Cannes, et Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France, ont exprimé leur opposition avec des nuances distinctes, remettant en cause la direction d'Éric Ciotti.

Françoise Hardy, icône de la culture pop, est morte à 80 ans

Une carrière marquée par la mélancolie et la grâce Depuis ses débuts en idole yéyé, Françoise Hardy a incarné une jeunesse évanescente et une mélancolie poignante. Ses chansons, empreintes de tristesse et d'une douceur aérienne, ont traversé les décennies, trouvant un écho particulier chez plusieurs générations. « Je n’aime rien tant que la blessure protégée par le mur de ses apparences », écrivait-elle dans son album "Clair-obscur" (2000), illustrant parfaitement son approche introspective et poétique de la musique. Une icône restée fidèle à elle-même Photographiée par son ami Jean-Marie Périer en 2011, Hardy apparaissait toujours comme la même créature mince et gracile qu'il avait rencontrée en 1962. Elevée par une mère célibataire, sa silhouette longiligne et son image de l'adolescente de "Tous les garçons et les filles" n'ont jamais quitté l'imaginaire collectif. Malgré les épreuves de santé, dont un lymphome et un cancer du larynx, Hardy a continué à fasciner et inspirer par sa résilience et son élégance. Une vie dédiée à la musique et à l'introspection Née le 17 janvier 1944 à Paris, Françoise Hardy a également nourri une passion pour l'astrologie dans les années 1970, publiant des livres et animant des émissions sur RMC. Sa nature introvertie et son regard sur le monde, teinté de mélancolie et de réflexion, ont marqué ses interviews et ses écrits. « J’ai toujours vécu dans les tourments de la passion que je me suis moi-même créée », confiait-elle au Monde en 1996. Un héritage musical inoubliable Françoise Hardy laisse derrière elle 28 albums et plusieurs tubes immémoriaux, parmi lesquels : Tous les garçons et les filles (1962) - Une ballade emblématique de sa carrière, évoquant la mélancolie amoureuse. Mon ami la rose (1964) - Un hommage poignant, écrit par Cécile Caulier, devenu un classique de son répertoire. Comment te dire adieu (1968) - Une collaboration avec Serge Gainsbourg qui reste une pierre angulaire de la chanson française. Message personnel (1973) - Coécrite avec Michel Berger, cette chanson touchante parle des difficultés des relations amoureuses. Puisque vous partez en voyage (2000) - Une reprise émouvante enregistrée avec Jacques Dutronc, évoquant leur complicité artistique et personnelle. Françoise Hardy a quitté la scène le 11 juin, laissant une empreinte indélébile sur la culture pop française. Son fils Thomas Dutronc a annoncé sa disparition avec ces simples mots : « Maman est partie... ».

Édouard Philippe s’engage dans la campagne

L'ancien Premier ministre Édouard Philippe se mobilise pour la campagne législative, exprimant ses réserves sur l'implication d'Emmanuel Macron et critiquant vivement les propositions d'alliance avec le Rassemblement national.

Éric Zemmour ne « sait pas » pourquoi l’accord avec le RN n’a pas abouti

Le président du parti Reconquête, exprime son incompréhension face à l'échec de l'accord avec le Rassemblement national. Malgré ses tentatives de rapprochement, aucune alliance n'a pu voir le jour.

[Communiqué] Bruno Retailleau et les sénateur les Républicains s’opposent à la position prise par Éric Ciotti

Suite à la décision d'Eric Ciotti de se joindre au RN, le sénateur Bruno Retailleau communique avec le groupe les Républicains au Sénat

La flambée des factures d’énergie : un enjeu politique majeur

Alors que les législatives anticipées se profilent, la Commission de régulation de l’énergie a annoncé une augmentation de 11,7 % du prix moyen de la facture de gaz pour le mois de juillet. Cette nouvelle intervient dans un contexte où la question de l'énergie a été au cœur des préoccupations des Français lors des récentes élections européennes.

Daniel Kretinsky à la barre : Réunion décisive des actionnaires de Casino ce mardi

Le groupe Casino, qui comprend des enseignes telles que Monoprix, Franprix et Vival, réunit ses actionnaires à Paris pour la première fois depuis son acquisition par les nouveaux propriétaires, dirigés par le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky.

Saint-Etienne & Loire

« Législatives, planning familial, Casino, colis perdus » le point sur l’actu du 42 de ce mercredi 12 juin

Antoine Vermorel-Marques tient sa première réunion publique aujourd'hui à Renaison.Le jeune député LR est soutenu par Yves Nicolin, lui-même ancien député de la circonscription roannaise....

Vers une implosion des LR ?

L'interview télévisée d'Eric Ciotti sur son rapprochement avec le RN a déclenché une marée de réactions en extérieur et en interne. Un bureau exécutif du parti devrait se réunir aujourd'hui. Le vieux parti gaulliste aborde une séquence politique  difficile. On essaie de faire le point.

Saint-Just-Saint-Rambert, accueil Floressence

Nos jardiniers ont du talentFloressence : le fleurissement de...

Une auteure de Saint-Etienne publie le premier tome d’une saga Fantasy

C’est instinctivement que Laurine Mazounie a commencé à écrire...

Daniel Kretinsky à la barre : Réunion décisive des actionnaires de Casino ce mardi

Le groupe Casino, qui comprend des enseignes telles que Monoprix, Franprix et Vival, réunit ses actionnaires à Paris pour la première fois depuis son acquisition par les nouveaux propriétaires, dirigés par le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky.

Lyon & Rhône

Murielle Laurent, maire socialiste de Feyzin est eurodéputée depuis quelques jours

Murielle Laurent, maire socialiste de Feyzin est eurodéputée depuis quelques jours. Cette élue socialiste figurait en place éligible (sixième) sur la liste de Raphaël Glucksmann. Au...

Decître est passé d’une implantation lyonnaise historique à un développement national

Decître est passé d'une implantation lyonnaise historique à un...

Villeurbanne : un sac abandonné contenant des centaines de munitions découvert près d’un parc pour enfants

À Villeurbanne, la découverte d'un sac contenant plus de 500 munitions près d'un parc pour enfants suscite l'inquiétude et déclenche une enquête policière.

Lyon accueille, cette semaine, ses célèbres fêtes consulaires

Cette manifestation unique en France permet de mettre en...

Lyon, un tramway aux couleurs LGBT

A Lyon, un tramway aux couleurs LGBT + déclenche...

POLITIQUE

spot_imgspot_img

Newsletter

Loire souvenirs

Vélocio, une journée consacrée au vélo

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Saint-Etienne : Sous Chavanelle coule le Chavanelet

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Qui était le stéphanois Francis Ganier ?

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous présente des stéphanois dont parfois par manque de culture nous ignorons l’existence.

La sarbacane ou l’histoire des baveux stéphanois

Publié par Pierre Mazet Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars...

Les Durafour : Maires de père en fils

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Quand Saint-Etienne devint Préfecture

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Saint-Etienne 26 mai 1944, le jour maudit

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Charles Exbrayat : N’oublions pas Imogène

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Philibert Besson un député fou ou visionnaire ?

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Aimé Jacquet : La revanche du prolo

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Commémoration du 8 mai à Saint-Etienne : 79e anniversaire de la victoire

À Saint-Etienne, la commémoration du 79e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie a attiré un public nombreux et varié, reflétant l'importance de se souvenir de notre histoire.

Culture/Loisirs en Loire

Une auteure de Saint-Etienne publie le premier tome d’une saga Fantasy

C’est instinctivement que Laurine Mazounie a commencé à écrire très jeune. Après des poèmes, la trilogie Éveil Mortel marque sa découverte de l’univers de la...

Firminy : Les années 80 en concert gratuit

Les icônes des années 80 montent sur scène à Firminy pour un concert gratuit, le vendredi 28 juin. Une soirée festive avec des hits des années 90 à aujourd'hui, interprétés par la troupe Spectacle Prod, attend les amateurs de musique.

Livre : La vie toujours ailleurs de Myriam Antaki

Editions Intervalles. Ce livre très bien écrit narre l'histoire vécue...

Faits Divers

Tir mortel à Cherbourg : La policière mise en examen pour homicide volontaire

Dimanche soir à Cherbourg (Manche), une policière a abattu Sulivan S., un jeune homme de 19 ans, lors d’un contrôle routier. Le jeune homme, qui tentait de s’échapper après avoir refusé d’obtempérer, a été mortellement touché par balle. La mère de la victime, par l'intermédiaire de son avocat Me Yassine Bouzrou, a déposé plainte pour « homicide volontaire ».

Neuilly-sur-Seine : Six jeunes arrêtés avant la séquestration d’un grand patron

Une intervention policière rapide a permis de déjouer un plan de home-jacking visant un chef d’entreprise de renom

Bagneux : Policier heurté par un conducteur de scooter en fuite

Un policier a été blessé lors d'une intervention à Bagneux (Hauts-de-Seine) après qu'un homme au guidon d'un scooter volé a refusé de s'arrêter et l'a percuté. Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue.

Villeurbanne : un sac abandonné contenant des centaines de munitions découvert près d’un parc pour enfants

À Villeurbanne, la découverte d'un sac contenant plus de 500 munitions près d'un parc pour enfants suscite l'inquiétude et déclenche une enquête policière.
error: Le contenu est protégé par le droit d'ateur