Roanne : Yves Nicolin fait une mise au point républicaine

Date:

Le récent discours du Président de la République a créé une onde de choc dans le paysage politique français. Yves Nicolin, républicain de longue date, saisit cette occasion pour clarifier ses positions et réaffirmer ses valeurs face à une situation qu’il juge préoccupante.

Un contexte de crise

Le Président a annoncé un coup de tonnerre qui, selon Nicolin, a le mérite de redonner la parole au peuple, mais non sans risques majeurs d’instabilités politiques et sociales, tant actuelles que futures. En ces temps de tempête politique, Nicolin insiste sur la nécessité de garder le cap et de rester fidèle aux valeurs fondamentales.

Critique d’Éric Ciotti

L’ex-député n’hésite pas à critiquer ouvertement Éric Ciotti, qu’il accuse de manquer de clarté et de cohérence. Pour Nicolin, Ciotti incarne l’affaiblissement des idées et des valeurs républicaines. Il comprend la colère des Français face à divers problèmes comme le pouvoir d’achat, l’inflation, l’insécurité et l’immigration incontrôlée, mais il refuse de se compromettre dans des alliances motivées par la quête de postes.

Rejet de la bipolarisation extrême

L’homme politique exprime un rejet catégorique de la bipolarisation par les extrêmes de la politique française. Il qualifie d’écœurante l’alliance entre une gauche républicaine et l’extrême gauche, et affirme que l’alliance avec l’extrême droite ne doit pas être une option non plus. Pour lui, suivre les vents électoraux ne signifie pas être dans le vrai.

Convictions et valeurs de la Droite Républicaine

Nicolin croit fermement en la nécessité de partager et de convaincre avec des idées justes. Il se dit convaincu que la Droite républicaine a un avenir avec ceux qui défendront ses valeurs. Saluant le courage d’Antoine Vermorel, il rappelle que la famille politique républicaine a son propre ADN, distinct des macronistes et des extrêmes.

LIRE AUSSI  Axel Dugua, Maire de Saint-Chamond, renonce à se présenter aux législatives

Ultimatum à son parti

Face à la présidence actuelle du parti Les Républicains, Nicolin annonce une décision ferme : il quittera le parti si Éric Ciotti reste à sa tête. Il appelle à la création d’un nouveau mouvement politique, composé d’hommes et de femmes souhaitant reconstruire une droite populaire de convictions et indépendante.


[Communiqué de Presse]

Le coup de tonnerre annoncé par le Président de la République dimanche a au moins le mérite de redonner la parole au peuple même si ce choix comporte des risques majeurs d’instabilités politiques et sociales actuelles et à venir. 

En période de tempête et de crise politique, nous devons garder le cap et assumer clairement nos valeurs. 

Tel n’est pas le choix d’Éric Ciotti qui au contraire signe l’illustration parfaite de l’affaiblissement des idées, de la clarté et de la cohérence. 

Je comprends la colère des Français face au pouvoir d’achat, l’inflation, l’insécurité, l’immigration incontrôlée et bien d’autres sujets encore. Mais écouter le choix des électeurs et analyser la crise importante que traverse notre société, ne permet pas pour autant de se compromettre dans des alliances dont le but est de garantir des postes.

Je n’accepte pas la bipolarisation par les extrêmes de la politique française.  

L’alliance honteuse d’une gauche républicaine avec l’extrême gauche est écœurante. 

L’alliance avec l’extrême droite ne doit pas être une réponse non plus !

Choisir d’être dans le vent électoral ne signifie pas être dans le vrai. 

Si nous avons la conviction que nos idées sont les bonnes, à nous de les partager et de convaincre !

LIRE AUSSI  Loire-Forez : Une pétition pour le maintien des horaires des médiathèques et des ludothèques

La Droite républicaine conserve un avenir avec celles et ceux qui se lèveront pour porter ses valeurs. Antoine Vermorel en fait partie et je salue son courage. 

Notre famille politique a sa propre ADN, nos idées doivent être portées au niveau national : elles ne sont ni présentes dans le macronisme ni dans les extrêmes.

Aussi, face à l’annonce du président du parti dans lequel je partageais ses valeurs depuis 38 années d’engagement, je prendrais la décision de quitter les Républicains s’il n’y a pas de changement de présidence. Si Éric Ciotti reste à la tête des Républicains je n’y aurais plus ma place !

J’appelle sincèrement à l’émergence d’un nouveau mouvement politique avec des hommes et des femmes qui souhaiteront reconstruire une droite populaire de convictions et indépendante. 

Yves Nicolin

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Newsletter

Politique

A lire aussi
Dans l'actu

Hausse alarmante des tentatives d’homicide en France : +78 % entre 2016 et 2023

Les tentatives d’homicide en France ont augmenté de manière...

« Naouri, Casino, restaurant » le point actu du 42 de ce 19 juillet

Casino. Et si l'ancien PDG, Jean-Charles Naouri devait répondre...

Attaque au couteau à Paris : un policier blessé, l’agresseur neutralisé par balle est décédé

Un homme armé d'un couteau a agressé des policiers...

Un islamiste radicalisé interpellé dans les Yvelines après 48 heures de traque

Décrit comme extrêmement dangereux, Derek R., 26 ans, a...

Front anti-NFP, gauche impuissante et RN en retrait : retour à la case départ pour l’Assemblée nationale

La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, a été...

Assemblée Nationale : Yaël Braun-Pivet a été élue au troisième tour avec 220 voix

Contrairement à ce qui est annoncé un peu partout,...

Décision sur l’avenir de Duralex mise en délibéré au 26 juillet

Le sort des 228 salariés de l'emblématique entreprise de...

JOP Paris 2024 : Saint-Étienne Métropole accueillera 6 matchs

Les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 ne se dérouleront...

Antoine Vermorel-Marques élu vice-président du groupe La Droite républicaine

"Une marque de confiance accordée à la nouvelle génération...

Météo : de fortes chaleurs attendues en France jeudi et vendredi, jusqu’à 41°C dans le Sud-est

Le mercure s'apprête à s'envoler en France, particulièrement dans...

Saint-Etienne & Loire

« Armement, Investigations » le point actu du 42 de ce 20 juillet

L'entreprise Vernay-Carron de Saint-Etienne reçoit des renforts en personnel. Cette entreprise stéphanoise qui produit des armes de chasse et de guerre à été racheté en 2022...

Antoine Vermorel-Marques élu vice-président du groupe La Droite républicaine

"Une marque de confiance accordée à la nouvelle génération...

Quel temps à Saint-Étienne ce jeudi 18 juillet 2024 ?

Alors que l'été bat son plein, les prévisions météorologiques...

Lyon & Rhône

L’entraide existe aussi dans le monde de l’entreprise sur Lyon

L'entraide existe aussi dans le monde de l'entreprise sur Lyon.  En 2013, Guillaume Bourdon crée l'association Second Souffle pour accompagner des entreprises en difficulté. Récemment, l'association...

Les socialistes n’abandonnent pas leurs griefs contre Laurent Wauquiez

Les socialistes n'abandonnent pas leurs griefs contre Laurent Wauquiez. Ce...

À Lyon, des jeunes bénévoles font le choix de se mobiliser tout l’été

Rencontre avec Louis, un bénévole d’Entourage qui accompagne les...

POLITIQUE

spot_imgspot_img

Newsletter

Loire souvenirs

La Fourme de Montbrison, toute une histoire !

La fourme de Montbrison est fabriquée depuis le VIIIe siècle dans les Hautes-Chaumes à plus de 1 000 mètres d’altitude. Elle a reçu le label AOC (Appellation d’origine contrôlée) en 1972 puis AOP (Appellation d’origine protégée) en 2009.

Football : Quand Lyon voulait racheter Saint-Etienne

L’ASSE en Mai 1950, est au bord de la faillite elle accuse un déficit de 14 millions de francs. Il était de 12 millions l’année précédente et de 3 millions en 1947.

Qui sont les « Martyrs de Vingré » ?

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Bellevue : comment un hôpital a transformé la ville

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Le pont du Pertuiset : Entre villes et campagnes

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Connaissez vous l’histoire de Ravachol le bandit anarchiste ?

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

On le nommait le Stéphanois à la Casquette

Sur le site on aime lire les chroniques stéphanoises...

Le grand hôtel du Pilat : un air de Suisse dans nos montagnes

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Pointe Cadet : Noël Pointe le 1er Stéphanois ouvrier-député

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

La sarbacane ou l’histoire des baveux stéphanois

Publié par Pierre Mazet Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars...

Félix Thiollier : un photographe stéphanois précurseur

Il y a quelques jours, à Saint-Etienne, il y...

Derrière la place Dorian, l’homme Frédéric Dorian, entre utopie et pragmatisme

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous présente des stéphanois dont parfois par manque de culture nous ignorons l’existence.

Culture/Loisirs en Loire

« Roanne, Génilac et Gilles Artigues » le point Actu du 42 du 18 Juillet

À Roanne, le maire désapprouve le déménagement à Roanne du centre dentaire mutualiste. La décision du groupe mutualiste AESIO de transférer à Charlieu son centre dentaire...

Notre coup de cœur : La Table des champs

C'est à quelques kilomètres de Saint-Etienne, dans la commune de Saint-Romain les Atheux, que Bénédicte et Vincent, on fait naître le 10 septembre 2021, une nouvelle aventure. Dans un lieu atypique, un rendez-vous magique, un restaurant dans une yourte.

Livre : Un siècle d’Olympisme dans la Loire

Un nouvel ouvrage en co-écriture de Jérôme Sagnard et...

Faits Divers

Un islamiste radicalisé interpellé dans les Yvelines après 48 heures de traque

Décrit comme extrêmement dangereux, Derek R., 26 ans, a...

Incendie dévastateur à Nice : sept morts, dont trois enfants

Un incendie violent a ravagé un immeuble dans la...

Paris : Une voiture percute une terrasse de restaurant dans le XXe, des blessés en urgence absolue

Ce mercredi soir, une voiture a percuté plusieurs personnes...

Projets d’actions violentes durant les JO : Un jeune néonazi en garde à vue

Administrateur de la chaîne Telegram « Division aryenne française...
error: Le contenu est protégé par le droit d'ateur