Déficit budgétaire : l’UE sur le point d’épingler la France en pleine crise politique

Date:

dont la France et l’Italie, pour avoir dépassé en 2023 la limite de 3 % du PIB pour les déficits publics, telle que fixée par le Pacte de stabilité.

Parmi les pays épinglés, la situation de la France est particulièrement préoccupante. En effet, l’Hexagone, déjà dans le collimateur des agences de notation, traverse une crise politique majeure depuis la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron après sa défaite aux élections européennes. Cette instabilité a entraîné une hausse soudaine des taux d’emprunt et une chute de la place financière de Paris.

Réformes en danger

Les oppositions, constituées principalement par le Rassemblement National (RN) et le Nouveau Front populaire, promettent d’augmenter considérablement les dépenses publiques et de revenir sur des réformes clés des retraites et du marché du travail, pourtant encouragées par Bruxelles. Ces mesures pourraient compromettre la promesse de la France de ramener le déficit sous le seuil des 3 % d’ici 2027, une promesse déjà jugée peu crédible par de nombreux observateurs.

Procédures de déficits excessifs

L’Exécutif européen, qui avait suspendu les règles budgétaires en raison de la pandémie et de la guerre en Ukraine, envisage maintenant de lancer des procédures de déficits excessifs contre les pays non conformes. Le nouveau Pacte de stabilité prévoit des sanctions financières à hauteur de 0,1 % du PIB par an pour les contrevenants, ce qui représenterait environ 2,5 milliards d’euros pour la France. Toutefois, ces sanctions, jugées politiquement sensibles, n’ont jamais été appliquées jusqu’à présent pour éviter d’aggraver la situation des pays en difficulté.

Contexte économique et géopolitique

LIRE AUSSI  Le Parlement Européen vote pour renforcer les règles budgétaires, suscitant des débats houleux

La correction des dérapages budgétaires s’annonce ardue dans un contexte de faible croissance économique et de tensions géopolitiques. Les finances publiques sont sollicitées pour soutenir l’Ukraine face à la Russie et pour financer les investissements nécessaires à la transition verte. En 2023, les déficits les plus élevés de l’UE ont été observés en Italie (7,4 %), en Hongrie (6,7 %), en Roumanie (6,6 %), en France (5,5 %) et en Pologne (5,1 %). La Slovaquie, Malte et la Belgique sont également concernées par ces procédures.

Perspectives et tensions à venir

Si certains pays comme l’Espagne et la République tchèque prévoient de revenir sous le seuil des 3 % dès cette année, d’autres, comme la France, pourraient faire face à de nouveaux bras de fer politiques avec la Commission européenne et les États membres les plus stricts en matière de discipline budgétaire, notamment l’Allemagne. Les règles européennes imposent une réduction minimale du déficit public de 0,5 point par an pour les pays en déficit excessif, ce qui nécessitera un effort budgétaire conséquent.

Les tensions autour du respect des règles budgétaires européennes et les défis économiques à venir annoncent des débats intenses et des décisions cruciales pour l’avenir de la politique économique de la France et de l’Union européenne.

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

Gillescharles.info

Inscrivez-vous pour recevoir chaque dimanche de l'actu dans votre boîte mail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Newsletter

Politique

A lire aussi
Dans l'actu

Décision sur l’avenir de Duralex mise en délibéré au 26 juillet

Le sort des 228 salariés de l'emblématique entreprise de...

JOP Paris 2024 : Saint-Étienne Métropole accueillera 6 matchs

Les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 ne se dérouleront...

Antoine Vermorel-Marques élu vice-président du groupe La Droite républicaine

"Une marque de confiance accordée à la nouvelle génération...

Météo : de fortes chaleurs attendues en France jeudi et vendredi, jusqu’à 41°C dans le Sud-est

Le mercure s'apprête à s'envoler en France, particulièrement dans...

Candidats à la présidence de l’Assemblée nationale : une élection à suspens

Alors que la gauche tarde à désigner son candidat...

Incendie dévastateur à Nice : sept morts, dont trois enfants

Un incendie violent a ravagé un immeuble dans la...

Pompes à chaleur : l’usine Saunier-Duval de Nantes va licencier un tiers de ses effectifs

Un plan social prévoit la suppression de 250 postes...

Paris : Une voiture percute une terrasse de restaurant dans le XXe, des blessés en urgence absolue

Ce mercredi soir, une voiture a percuté plusieurs personnes...

Une Journée Historique pour l’UJS : Le Rassemblement des Jeunes Souverainistes

La jeunesse souverainiste fait parler d’elle. Ce 14 juillet...

Saint-Etienne & Loire

Logement : 5 millions d’euros de l’État pour le renouvellement urbain de Saint-Étienne

Le 14 février dernier, le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé que la candidature de l’Epase (Établissement public d’aménagement de Saint-Étienne) faisait partie des 22...

Lyon & Rhône

Les socialistes n’abandonnent pas leurs griefs contre Laurent Wauquiez

Les socialistes n'abandonnent pas leurs griefs contre Laurent Wauquiez. Ce n'est pas parce que le président de la deuxième région de France s'apprête à quitter le...

À Lyon, des jeunes bénévoles font le choix de se mobiliser tout l’été

Rencontre avec Louis, un bénévole d’Entourage qui accompagne les...

Météo Lyon: Prévisions du mercredi 17 juillet 2024

La journée du mercredi 17 juillet 2024 promet d'être...

Des économies à la Métropole de Lyon

Économies à la Métropole de Lyon. Depuis ce lundi 15...

Lyon : Explosion des fraudes à l’examen du Code de la Route, des permis annulés

La préfecture du Rhône a annoncé un renforcement des...

POLITIQUE

spot_imgspot_img

Newsletter

Loire souvenirs

La Fourme de Montbrison, toute une histoire !

La fourme de Montbrison est fabriquée depuis le VIIIe siècle dans les Hautes-Chaumes à plus de 1 000 mètres d’altitude. Elle a reçu le label AOC (Appellation d’origine contrôlée) en 1972 puis AOP (Appellation d’origine protégée) en 2009.

Football : Quand Lyon voulait racheter Saint-Etienne

L’ASSE en Mai 1950, est au bord de la faillite elle accuse un déficit de 14 millions de francs. Il était de 12 millions l’année précédente et de 3 millions en 1947.

Qui sont les « Martyrs de Vingré » ?

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Bellevue : comment un hôpital a transformé la ville

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous...

Le pont du Pertuiset : Entre villes et campagnes

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Connaissez vous l’histoire de Ravachol le bandit anarchiste ?

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

On le nommait le Stéphanois à la Casquette

Sur le site on aime lire les chroniques stéphanoises...

Le grand hôtel du Pilat : un air de Suisse dans nos montagnes

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

Pointe Cadet : Noël Pointe le 1er Stéphanois ouvrier-député

Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire...

La sarbacane ou l’histoire des baveux stéphanois

Publié par Pierre Mazet Pierre Mazet (http://www.pierre-mazet42.com/) auteur de nombreux Polars...

Félix Thiollier : un photographe stéphanois précurseur

Il y a quelques jours, à Saint-Etienne, il y...

Derrière la place Dorian, l’homme Frédéric Dorian, entre utopie et pragmatisme

Pierre Mazet auteur de nombreux Polars et passionné d’Histoire nous présente des stéphanois dont parfois par manque de culture nous ignorons l’existence.

Culture/Loisirs en Loire

« Roanne, Génilac et Gilles Artigues » le point Actu du 42 du 18 Juillet

À Roanne, le maire désapprouve le déménagement à Roanne du centre dentaire mutualiste. La décision du groupe mutualiste AESIO de transférer à Charlieu son centre dentaire...

Notre coup de cœur : La Table des champs

C'est à quelques kilomètres de Saint-Etienne, dans la commune de Saint-Romain les Atheux, que Bénédicte et Vincent, on fait naître le 10 septembre 2021, une nouvelle aventure. Dans un lieu atypique, un rendez-vous magique, un restaurant dans une yourte.

Livre : Un siècle d’Olympisme dans la Loire

Un nouvel ouvrage en co-écriture de Jérôme Sagnard et...

Faits Divers

Incendie dévastateur à Nice : sept morts, dont trois enfants

Un incendie violent a ravagé un immeuble dans la...

Paris : Une voiture percute une terrasse de restaurant dans le XXe, des blessés en urgence absolue

Ce mercredi soir, une voiture a percuté plusieurs personnes...

Projets d’actions violentes durant les JO : Un jeune néonazi en garde à vue

Administrateur de la chaîne Telegram « Division aryenne française...

Rennes : Une double défenestration sème la consternation

Une infirmière et son compagnon se jettent du même...
error: Le contenu est protégé par le droit d'ateur